Vous êtes ici: » Accueil » Désinsectisation » Punaise de lit


La Punaise de lit

:

[ Désinsectisation: traitement des punaises de lit]



Ce qu'il faut savoir sur le traitement contre les punaises de lit, et comment se débarrasser de ce nuisible très résistant, et connu pour les piqûres qu'il peut causer lorsqu'un logement en est infesté:

Longtemps tenue pour exterminées (l'utilisation massive d'insecticides très puissants comme le DTT ayant fini par les éloigner hors de nos frontières), l'on assiste de plus en plus aujourd'hui à leur retour dans les hôtels et maisons, en raison du fort développement des déplacements internationaux notamment vers l'Amérique.
La punaise de lit ou Cimex lectularius est une espèce qui se propage désormais dans le monde entier et ne se cantonne plus aux zones climatiques nordiques et tempérées de l'Amérique du Nord.
Personne n'est à l'abri de ce nuisible et la contamination a lieu le plus souvent à l'occasion de déplacements de meubles, déménagements où simplement par le mouvement de bagages (transports en commun, hôtels, chambres d'hôtes, train couchette, hôpital, internat, etc.). Hôtels, chambres d'hôtes, hôpitaux, maisons de retraite, crèches, écoles, dortoirs sont les lieux privilégiés de contamination.
Les punaises de lit élisent domicile principalement près du lit ou canapé (là où l'hôte dort), se cachent dans les coutures des matelas et les sommiers, ou dans les endroits sombres, derrière les plinthes, le papier peint, les lattes de plancher et les tableaux.

Les punaises de lit font partie de la famille des insectes des Cimicidae (punaise plate), qui se sont spécialisées comme ectoparasites hématophages des oiseaux, des mammifères et de l'homme. Cimex lectularius, la punaise de lit ordinaire est fixée presque exclusivement sur l'homme. Si celui-ci n'est pas à disposition, les punaises de lit sucent aussi le sang des animaux domestiques, de la volaille, des oiseaux et des chauves-souris.

Lors d'une infestation forte, une odeur repoussante doucereuse s'installe dans la pièce. Cette odeur vient des glandes qui se trouvent chez les adultes au thorax ventral et chez les larves à l'abdomen dorsal. Les lieux de séjour et de passage des punaises sont bien détectables par les taches foncées des excréments qu'elles laissent.
 
 

  [Morphologie]  

Les punaises de lit sont visibles à l'oeil nu. Les adultes sont de couleur brun-rouge, avec un corps ovale et aplati. Leur forme aplatie caractéristique, leur permet de se glisser dans des anfractuosités de la taille de l'épaisseur d'une carte de crédit. Elles ne volent pas (pas d'ailes) et possèdent des poils microscopiques qui leur donnent un aspect rayé.
Les adultes mesurent entre 5 et 8 mm de long. Les nymphes sont translucides puis deviennent opaques au fur et à mesure de leur développement. À l'âge adulte, on les compare souvent à des lentilles ou à des pépins de pomme.

 
 

  [Cycle biologique]  

Le cycle biologique comporte trois stades: Les œufs, les larves et les adultes. Pendant la copulation, le mâle injecte les spermatozoïdes dans une poche spéciale (organe de Ribag), d'où ils gagnent les ovaires de la femelle. Un mâle peut s'accoupler avec une ou plusieurs femelles et cela plusieurs fois par jour. Au printemps, après la période de froid, les adultes sont inféconds. La quantité d'œufs dépend de la quantité de sang que la femelle a sucé avant la ponte. Après s'être nourrie de sang, la femelle fécondée pond une dizaine d'œufs qu'elle va "coller" au plus près de sa source alimentaire.

Avec deux repas de sang par semaine, la femelle pourra continuer sa ponte durant près de 6 mois, et la quantité d'œufs peut atteindre jusqu'à 350 par femelle. Les œufs sont blanchâtres en forme de poire et de la taille d'une tête d'aiguille. On peut trouver des grappes de 10 à 30 oeufs dans les coutures de matelas, dans les plis et poches d'oreillers, et dans les lattes de sommier. Le développement de l'œuf dure 5.5 jours à une température de 28°C et jusqu'à 48 jours à une température de 13°C.
Après l'éclosion, la punaise passe par 5 stades larvaires. Durant ces stades, les larves et les imagos peuvent absorber le double de leur poids de sang. Ce cycle dure deux à dix mois en fonction de la température et de la nourriture (34 jours à 28°C contre 237 jours à 15°C). En dessous de 13°C, le développement est au repos et à moins de 9°C les insectes ne prennent plus de nourriture.
La durée de vie d'une punaise de lit dépend également de la température; elle est de 9/18 mois à une température de 18/20°C et de 10 semaines à une température de 34°C.

 
 

  [Habitat & Alimentation]   

La punaise de lit adulte se nourrit de sang, en moyenne tous les 3 à 7 jours. Lorsque la température est plus élevée (et l'hôte disponible), elle suce plus souvent. Les larves doivent se nourrir avant chaque mue.
La punaise de lit possède un appareil buccal de type piqueur-suceur transformé en rostre à deux entrées. Hématophage, elle recherche pour se nourrir une place appropriée sur les parties libres du corps (cou, visage, avant-bras, poitrine et mollet). Le stylet forme deux canaux capillaires: par l'un coule la salive anticoagulante, et par l'autre, elle aspire le sang de l'hôte.
Le processus d'aspiration dure de 3 à 20 mn. La punaise peut piquer plusieurs fois à la recherche d'un réseau capillaire.
Son activité est principalement nocturne. Cependant, une femelle affamée peut piquer le jour. Adulte, elle peut supporter le froid pendant de longues périodes, mais ne supporte pas l'humidité et les grandes chaleurs. A basse température, la punaise de lit peut survivre sans nourriture jusqu'à une année. La température mortelle est autour de 43°C pour quelques minutes d'exposition.
Le jour, elle se cache dans les fentes des planchers, dans les recoins des habitations et dans les lits.
La punaise de lit est une grande voyageuse. En général elle occupe de préférence la chambre à coucher mais elle peut très bien, dans le cas d'absence de nourriture, se propager à d'autres pièces de la maison.

 
 

  [La punaise de lit et l'homme]   

Petite, mais avec un appétit d'ogre, la punaise de lit repère sa victime en partie par la chaleur que dégage le corps. La punaise de lit ne s'arrête pas à l'homme, elle peut parasiter les oiseaux et d'autres mammifères.
La piqûre de punaise est souvent indolore et laisse des traces rouges sur la peau semblable à une piqûre de moustique. On trouve généralement de trois à quatre piqûres en ligne droite ou groupées au même endroit sur la peau. Les piqûres sont le plus souvent sur les parties exposées des bras, des jambes et du dos.

La réaction aux piqûres dépend de la sensibilité de l'individu:

  • — Pour certains, les piqûres disparaissent au bout de quelques heures voire quelques jours sans traitement.

  • — D'autres sujets ne s'aperçoivent même pas qu'ils ont été piqués et ne verront aucune piqûre avant quelques mois d'infestation.

  • — Chez certains sujets sensibles, les piqûres génèrent cependant une réaction allergique immédiate et localisée (sortes de boursouflures prurigineuses rouge vif très douloureuses qu'il ne faut pas gratter.


Au stade actuel des connaissances, rien ne permet de dire que les punaises de lit puissent transférer des agents de maladie mais sont considérés comme vecteurs potentiels d'agents pathogènes. (Affaire à suivre !).

Des opérations de désinsectisation doivent souvent se faire en plusieurs étapes et en combinant différents modes d'actions.
En cas de très forte infestation, il est parfois nécessaire:

  • — De démonter les meubles, encadrement de lit, goulottes électriques, tableaux et autres décors muraux,...

  • — De retirer les matelas du lit et les adosser au mur.

  • — Débarrasser les pièces de tous encombrements inutiles.

  • — Laver la literie (drap, housse, couette, etc...) à 60° minimum et de les stocker dans un endroit non infesté.

  • — Vider les commodes, penderie, tables de nuit proche des lits ou des zones infestées.

  • — Profiter lorsqu'il est nécessaire (matelas en mauvais état, coutures décousues ou déchirées) pour s'en débarrasser.

  • — Et puis surtout, ne pas introduire de nouveaux meubles, matelas ou sommier avant éradication complète des punaises.

 
 

  [Méthodes de traitement]   

  • — Au moyen de pulvérisateur basse pression. Le technicien appliquera le produit actif avec une lance sur tous les supports ou les punaises de lit ont pu se loger, il insistera particulièrement sur les sommiers, les plinthes, les parquets, les meubles, les fissures, etc... A l'aide d'un atomiseur, il vaporisera de très fines gouttelettes propulsées grâce à une turbine mélangeant de l'air et le produit actif.

  • — Par fumigation, à l'aide d'un récipient prêt à l'emploi. Le fumigateur permet la libération de fines particules insecticides pénétrant chaque anfractuosité de la zone traitée où des insectes pourraient tenter de trouver refuge.


Les traitements insecticides peuvent être complétés ou combinés par l'application d'un régulateur de croissance (qui n'entraîne pas la destruction immédiate des insectes, mais perturbe la formation de la chitine qui constitue essentiel du corps de l'insecte et provoque sa mort lors des mues.
Ce traitement complémentaire assurera la destruction des insectes éclos après le traitement insecticide classique.
Ces produits ont en général une très grande rémanence et sont efficace durant 6 à 12 semaines en fonction des préparations. Ils diminuent considérablement le risque d'échec ou de récidive.
Les régulateurs de croissance d'insecte ont l'avantage d'être des molécules à faible toxicité pour les animaux domestiques et pour l'homme.
Important: En fonction du degré d'infestation ou en cas de récidive, il peut-être nécessaire de renouveler le traitement après quelques semaines.

Le Traitements par le froid:
Un refroidissement important et rapide tue immédiatement les insectes, œufs ou larves.
Le procédé consiste à utiliser soit le CO2 sous forme de neige carbonique (-78°C) soit l'Azote liquide (-195.79°C).
La vitesse de refroidissement est essentielle pour obtenir un résultat total, le froid permet de congeler immédiatement les parasites.
Cette technique de projection de glace sèche permet un traitement sans dommage et sans risque pour les matériaux, les zones électriques et les personnes. Son coût est cependant nettement plus élevé qu'un traitement insecticide classique.

Recommandations:
Pour limiter autant que possible les risques d'infestations:

  • — Veillez à ce que vos matelas et oreillers soient recouverts d'une housse anti-punaise de lit,

  • — Changez vos pieds de lit,

  • — Ne laissez pas traîner vos draps et couvertures sur le sol,

  • — Aspirez soigneusement sommier et lattes,

  • — Utilisez des sacs de blanchisserie solubles. Ils évitent la manipulation du linge contaminé,

  • — Si vous avez été piqué lors d'un voyage, il est important d'examiner attentivement vos bagages avant de les introduire dans votre logement. Mettez les affaires suspectes dans un sac en plastique soigneusement fermé pour être traitées ou lavées à 60°C minimum.


Attention, même si l'élimination complète a été obtenue, le risque de réinfestation demeure si vous fréquentez des lieux infestés (chambre d'hôtel, wagon couchette...).

Maîtriser les vecteurs d'infestation ou de réinfestation
Il est important de déterminer le vecteur de l'infestation. Il peut s'agir:

  • — d'un meuble ou d'un matelas provenant d'une zone déjà infestée,

  • — d'insectes transportés dans des bagages suite à un déplacement,

  • — si une personne fait régulièrement des séjours dans un lieu infesté, il faut s'assurer que ce lieu sera également traité, dans le cas contraire, les bagages et vêtements devront être inspectés et traités à chaque retour.

 

Nous contacter

APLAN

49 rue du Faubourg St Jaumes

Le Parc St Jaumes - Bt C

F - 34000 Montpellier

Tél. : 09.51.40.66.00

Fax : 04.88.04.93.03

Mobile : 06.31.77.47.44

 
 

Menu